August 28th, 2016 par togocultureplus.com

FESTÉKPÉ 2016 : INTENSES PRÉPARATIFS DE LA 9 ème ÉDITION, LE RENDEZ-VOUS SERA ENCORE PLUS ATTRAYANT…

En effet, ce sera les 9, 10 et 11 décembre 2016 que se déroulera la 9e édition du FESTÉKPÉ, Festival International de Musiques et Danses Traditionnelles Tem. Comme chaque année depuis 9 ans bientôt, le terrain de l’EPP de Komah, rassemblera toute la crème de l’art musical traditionnel et oratoire du terroir Tem.

Les villes de Sokodé, de Bafilo, voire de Tchamba, Sotouboua, de Bassar ainsi que leurs environs vibreront aux rythmes des sons et des lumières émanant de l’EPP de Komah, aussi bien pendant les journées ensoleillées, que pendant les nuits étoilées de ce mois d’harmattan. Tout le terroir Tem tressaillira et rentrera en transe, au rythme magique d’un voyage de mélodies à travers les méandres de la riche et variée histoire Tem.

Même si les chants, les sonorités des percussions et les danses constituent l’épine dorsale de cet évènement, d’autres produits viennent agrémenter le rendez-vous.   Il s’agit de la prestation de groupes musicaux d’un genre autre que celui du Kétékpé, groupes et genres venus des quatre coins de l’espace Tem, d’une exposition de costumes Tem, d’un tournoi de football, dénommé Coupe de l’Amitié germano –togolaise, dont la philosophie est de se servir du sport roi pour sensibiliser les populations à la salubrité et à l’hygiène publiques.

Sont aussi programmés entre autre le traditionnel défilé de mode réalisé par Fall Touré, ainsi que la Dictée Sami Tchak, doublée d’une présentation d’œuvres littéraires signées de Worou Alabassa, un fils Tem de la Diaspora. Comme depuis sa création, le clou de la manifestation reste cette année encore, la compétition de Kétékpé.

Au total 12 groupes seront sur la ligne de départ des prétendants au titre. Qui succédera, au groupe de Soreda ? Seules les prestations artistiques des uns et des autres détermineront le classement. Pour l’instant, le suspens demeure total. Mais pendant que le public, lui, attend le jour „J“, les membres de Togo Culture Plus, tant de la Diaspora que de l’intérieur s’activent pour peaufiner tous les contours des préparatifs de cette neuvième édition.  Ainsi, au Togo même, des tournées dans les contrées des festivaliers et des rencontres au nouveau du siège de Togo Culture Plus à Sokodé, dans le quartier Komah histoire de sensibiliser les principaux acteurs et de mobiliser les populations.  D’ailleurs un planning de communication a été conçu qui viendra en appui à la stratégie de mobilisation adoptée par les organisateurs de cet évènement. Un évènement dont l’écho résonne non seulement dans toute la région septentrionale, dans tout le pays, mais aussi, au delà.

Dans un monde où la haute technologie participe à imposer la culture occidentale, notamment américaine, au détriment des cultures locales ou régionales, surtout celles d’Afrique laminées au passage, le FESTÉKPÉ a permis non seulement de ressusciter les variétés musicales Tem, mais aussi de les recenser, de les vulgariser, de les imposer.

Un tel travail se veut être à la fois un sacerdoce et un défi. Au départ, à la veille de son lancement en 2008, le poids de l’initiative et tous les obstacles: sociaux, religieux et financiers ont été appréciés à leur juste valeur et pris en compte.  Aucun détail n’a été négligé. Toutes les sensibilités ou les susceptibilités sont   traitées à juste titre. Se voulant un instrument à la fois de sauvegarde de l’identité culturelle du peuple Tem et de pédagogie de masse face à certaines questions sociétales, les initiateurs du projet ont toujours mis les bouchées doubles pour que tout le monde comprennent le bien fondé de cette aventure culturelle et humaine.

Une aventure qui a, depuis son lancement, amené les organisateurs à assister les hôpitaux et dispensaires de la région en leur apportant médicaments et matériel médical, à soutenir les écoliers en leur offrant des fournitures scolaires et du matériel didactique. C’est dire que Togo Culture Plus associe l’utile à l’agréable.

Ainsi, face aux drames de l’immigration que véhiculent les chaînes de télévisions occidentales, l’organisation s’est sentie le devoir de faire de la prévention à la base. Ainsi, son premier responsable, quotidiennement confronté à la question dans sa vie professionnelle, a animé des causeries à Bafilo et Sokodé sur le thème: „Partir, mais comment? C’est dire que le FESTÉKPÉ peut se prévaloir d’avoir des retombées positives dans la région, pas uniquement sur le plan culturel, mais également sur le triple plan: économique, financier et touristique. Le Festival compte aujourd’hui des acquis qui constituent un capital inestimable.

Ces acquis et ce capital sont, entre autre, l’adhésion des populations et l’impact du projet sur toute la région. Les populations l’ont adopté et le FESTIVAL donne une très forte visibilité aux festivaliers et surtout au villa- ge ou au quartier du groupe arrivé en tête de la compétition. Le FESTÉKPÉ est depuis sa création, un évènement qui compte dans l’agenda culturel du Togo, et pourquoi pas, de la sous-région ouest africaine. Cependant cette image, on ne peut plus positive et encourageante, ne parvient toujours pas à attirer les sponsors vers cette fête de la musique traditionnelle. Or elle représente une incontournable vitrine pour la promotion de divers produits ou entreprises. Outre le soutien de la marraine du projet, Mme Ilse Fliege, Consule du Togo auprès des États de Mecklembourg-Vorpommern, Hambourg et Brême, l’accompagnement de Togocel, la contribution des membres de l’organisation,  le manque d’autres sponsors, disons d’autres sources de financement, ne permettent pas au FESTÉKPÉ de boucler son budget. Face à cette triste réalité, les promoteurs du FESTÉKPÉ lancent un appel aux opérateurs économiques du pays, afin qu’ils viennent renforcer  ses capacités financières, ce qui en retour leur permettra de se servir de l’évènement pour mieux faire connaître leurs produits, le FESTÉKPÉ offrant une visibilité certaine.

La fête sera belle. Encore plus belle que les années passées. Aussi donnons-nous rendez-vous les 9, 10 et 11 décembre 2016, à la 9è édition du FESTÉKPÉ…

 

SERVICE PRESSE & COMMUNICATION, TOGO CULTURE PLUS

www.togocultureplus.com Email togocultureplus@yahoo.fr

 

Rencontre entre les responsables de festekpe et les festivaliers au siège Togo Culture Plus

morou4 morou1 morou3 morou2


... ... ... ... ... ... ...